inpowr | mesure ton bien-être | Tu Connais Tu

Details

inpowr | mesure ton bien-être | Tu Connais Tu

Un baromètre de votre bien-être

Passez votre vie au scanneur et prenez en charge votre développement personnel : c’est ce que propose inpowr, une nouvelle application d’autocoaching mise au point par une équipe montréalaise qui veut votre bien… et même plus.
Isabelle Morin La Presse
Dans un premier temps, inpowr vous invite à évaluer les différents secteurs de votre vie au moyen d’un questionnaire sur vos amours, vos finances, vos relations, votre famille, votre travail, votre état physique ou mental…
« Savez-vous prendre les choses avec un grain de sel ? » « Votre travail est-il satisfaisant ? » « Vos connaissances sont-elles suffisantes ? » On note ensuite chaque affirmation sur une échelle de six, afin d’établir un bilan de son bien-être dans différentes sphères de sa vie (corps, milieu, réalisations, tête, esprit, relations).
Selon le pointage obtenu dans chaque catégorie, l’application vous montre les aspects qui demandent plus d’attention et vous invite à définir différentes actions afin d’améliorer votre cote de bien-être.
Vous ne savez pas par quel bout commencer ? L’application inpowr suggère aussi des pistes d’amélioration concrètes pour s’inspirer. Vous avez obtenu une moyenne de 66 % dans vos moyens de transport. Vous pourriez, par exemple, covoiturer, marcher, ajuster votre horaire, emprunter une voiture, réserver un transport adapté ou… vous procurer une trottinette.
Une fois vos objectifs cernés, il sera temps de fixer un échéancier pour la mise en application de ces actions. L’application inpowr vous rappellera vos visées au moyen d’alertes quotidiennes, tous les deux jours ou hebdomadaires, selon la fréquence de rappel choisie. Finalement, vous pourrez régulièrement reprendre le pouls de votre bien-être en répondant de nouveau au questionnaire.
Comme un agenda personnel
Une équipe de Montréal est à l’origine de cette application qui part du principe qu’une perturbation dans une sphère de sa vie peut avoir un effet domino sur les autres et nuire ainsi à l’atteinte de ses objectifs. En mesurant son bien-être dans différents secteurs, on peut ainsi détecter les perturbations qui nuisent à son développement personnel et accomplir de petits gestes pour remédier à la situation.
« C’est un outil qui t’aide à t’autocoacher. C’est toi avec toi », explique le cofondateur d’inpowr, Michel Chioini, qui travaille sur cette application depuis plus de 10 ans.
« C’est un peu comme un pèse-personne : tu le sais que tu as pris du poids, mais quand tu te pèses, tu vois un chiffre qui te confirme que tu as engraissé. Nous, on met un chiffre sur le bien-être. Et c’est ça qui allume le monde. »
— Michel Chioini, cofondateur d’inpowr
Après une période d’essai de deux mois, cet « agenda de bien-être » reçoit un bel accueil sur l’Apple Store. Michel Chioini voit cependant plus grand.
Éventuellement, on pourrait utiliser ces données pour mesurer l’indice de bien-être global d’une ville dans différents secteurs, donne-t-il en exemple. « Imaginez qu’on prenne le “big data” qu’on ramasse et qu’on associe ça à des facteurs externes : le taux de chômage, la température, le climat politique… Après un mois, deux mois, on pourrait voir où ça affecte les gens dans leur bien-être personnel. »
On pourrait, donne-t-il en exemple, croiser les données pour prendre le pouls de la population montréalaise sur les plans social, financier, sexuel, professionnel… en fonction de l’évaluation personnelle des individus.
« Le problème, actuellement, c’est qu’on arrive à mesurer le bien-être surtout en fonction de facteurs externes, ajoute l’homme d’affaires. Nous, on peut aller chercher de la donnée encore plus directe auprès de l’individu. »
L’application inpowr s’inscrit dans un courant : « Les gens ne cherchent pas nécessairement à faire plus d’argent, mais à être bien, dit-il. Cet outil leur permet de mesurer leurs actions et de voir ce qu’elles ont comme impact sur leur bien-être global. » Il y a déjà des applications qui mesurent le poids, les pas, le nombre de calories, les performances sportives, souligne Michel Chioini. Pourquoi ne pas mesurer son état de bien-être ?
On a testé
L’application inpowr est un journal de bord avec lequel on peut se fixer des objectifs personnels et se les faire rappeler (ce qui est un facteur de motivation). Le fait de pouvoir visualiser et chiffrer les secteurs de sa vie qui demandent plus ou moins d’attention est aussi une option intéressante. L’application inpowr est simple d’utilisation, mais un peu limitée sur le plan des fonctionnalités. Pour cette raison, elle sera peut-être lassante au bout d’un certain temps.
Offerte en français et en anglais dès aujourd’hui dans l’Apple Store, puis dans le Play Store d’ici un mois. 9,99 $/mois, 39,99 $/an et 79,99 $ à vie
Merci à Isabelle Morin La Presse
inpowr est une entreprise de Montréal se spécialisant dans la mesure du bien-être. Nous avons la conviction que chaque personne a le potentiel de maintenir son état d’équilibre physique, mental et social en agissant sur elle-même et son environnement de manière autonome, en apprenant de ses propres expériences. Avec notre application inpowr, nous nous positionnons comme acteur de changement de notre société.
C’est la première application mobile d’autocoaching conçue pour mesurer et prendre les commandes de son bien-être. Elle base son concept sur les principes et pratiques d’un Master Coach olympique.
Notre application permet d’identifier les secteurs de vie à surveiller qui font obstacle au bien-être et vous accompagne dans l’exploration de solutions afin d’équilibrer votre bien-être.
L’équipe inpowr
Alexandre Poulin
Cofondateur et Vice-Président Finances
Christian Joyal
Cofondateur et Concepteur
Michel Chioini
Cofondateur et Président
Serge Labelle
Ambassadeur Asie
Gabrielle Ménard
Coordonnatrice aux communications et marketing
Israël Thériault
Cofondateur et « Product Owner »

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.